Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 07:09

larmes-personnes-agees-rouen.jpg

 

 

Les naufragés de la résidence Arc V à Rouen, leurs familles et les personnels  se sont retrouvés hier (18/04/2012) soir avec leurs représentants et moi-même à l’issu d’une réunion à l’ARS (Agence Régionale de Santé) où l’Etat par l’intermédiaire de la secrétaire générale adjointe de la Préfecture, nous a appris la prolongation d’activité pour deux mois de la structure d’hébergement. Dans l’attente d’une confirmation aujourd’hui  (19/04/2012) par le tribunal de commerce de Paris, je tiens à saluer le volontarisme des pouvoirs publics qui, une fois informés, ont bien pris la mesure de cette affaire extraordinaire sur bien des points.

 

Arc V est une sorte de produit toxique à haut risque commercialisé par l’ultralibéralisme de ces dernières années. Le dossier complet présente  à lui seul toutes les dérives d’un système où l’argent est roi, où l’humain est une denrée comme une autre, où les valeurs de notre société comme la fraternité et la solidarité sont renvoyées au rayon des antiquités. Le bâtiment construit pour permettre la défiscalisation de propriétaires aisés dans le cadre « Périssol », se devait d’être une résidence service (règlement de copropriété). Le créneau des personnes âgées semblait particulièrement prometteur et rémunérateur à l’époque et, bien que non spécialisés dans la prise en charge de ce public spécifique, les propriétaires et l’exploitant se lance dans l’aventure. Aventure qui tourne mal car les investissements sont plus lourds que prévus (les normes  de tous types sont strictes en la matière) et le rendement est donc faible. Les copropriétaires perdent de l’argent, le syndic est lui-même  aujourd’hui en liquidation, le gestionnaire se met en cessation de paiement, malgré les  230 millions de profits de ces autre filiales. Il met en péril volontairement les finances de la société Arc V ce qui provoque la liquidation le 19 janvier dernier.

 

Cerise sur la gâteau, les personnels apprennent par la résiliation du bail des résidents leurs propres licenciements ou depuis hier la possibilité d’un reclassement à…….. Madrid. Quand je dis que le système est pourri jusqu’à l’os, je pèse mes mots.

 

Maintenant, grâce au délai à venir, les pouvoirs publics : Commune, Département,  ARS et l’Etat vont pouvoir travailler au relogement de toutes ces personnes avec un peu plus de sérénité. Cependant, les blessures psychologiques de ces anciens, l’inévitable tristesse engendrée par les séparations de personnes qui se soutenaient sur le chemin de la vieillesse font peine à voir. Comme beaucoup, hier soir, je n’ai pas pu retenir mes larmes devant un tel désastre humain.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hern 19/04/2012 18:24

La résidence va pouvoir rester ouverte 2 mois supplémentaire : http://www.paris-normandie.fr/article/rouen/rouen-un-sursis-pour-les-aines-a-la-residence-arc-v

Olivier-Mouret-UMA-Rouen.jpeg 

Bienvenue sur le Blog d'Olivier MOURET, mandataire de Maintenant La Gauche en seine-maritime, Adjoint au maire de Rouen en charge des Personnes âgées, président du groupe socialiste.

 

Contact : oliviermouret@yahoo.fr

 

Archives

http://img.over-blog.com/300x299/4/28/68/98/MLG76.jpg

Wikio - Top des blogs - Politique

http://labs.ebuzzing.fr