Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 06:33

EHPAD Rouen fermeture

Photo de Stéphanie Péron-Jaume issue de Paris-Normandie

 

 

La fermeture imminente d’une résidence service privé pour faillite frauduleuse semble-t-il voir plus, me scandalise profondément. Les méthodes et moyens utilisés par les propriétaires de l’établissement rouennais, le manque d’humanité et de compassion du liquidateur judiciaire laissent pantois. Voir la tristesse et le désarroi de ces personnes parfois très âgées dont on détruit la fin de vie par un courrier déshumanisé et abject, me choquent  et  sont pénibles  pour toute  notre société.

 

Depuis une quinzaine d’années, le secteur de l’hébergement des personnes âgées  a été peu à peu livré à la marchandisation. Il est très lucratif dans le créneau EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), les tarifs mensuels pouvant dépasser allégrement les 3500€ ! Mais, des secteurs comme le maintien à domicile ou la résidence avec service ont surtout été investi ces derniers temps. Attirées par l’appât du gain, des sociétés sans culture du soin ou de la prise en charge des aînés, ont pris la tête d’entités, où bien souvent le pire l’emporte sur le meilleur, faute de savoir-faire.

 

Dans la triste affaire de la résidence ARC V, c’est une société fort bien connue de biens immobiliers, qui ayant racheté la majorité des murs de la résidence, se décide à l’exploiter en direct. Cependant, les gains ne sont pas à la hauteur des espoirs des actionnaires. Le métier de gestionnaire de ce type d’établissement nécessite de l’investissement, le respect de normes de sécurité et d’incendie strictes et l’embauche de personnels qualifiés. La société décide de siphonner l’argent des redevances vers sa filiale immobilière tout en déséquilibrant le budget de gestion, ce qui conduit imparablement au dépôt de bilan et la liquidation qui sera définitive le 19 avril prochain.

 

Cette affaire est à ma connaissance la première de ce type en France, où des patrons voyous se comportent dans ce secteur particulier, comme certains l’ont malheureusement pratiqué dans l’industrie en déménageant les machines dans la nuit (Palace Parfums) ou plus simplement en se tirant avec la caisse. Appliqué à la santé, cela donne : abandon de personnes fragiles plus spoliation de biens sans parler des séquelles morales. A cet instant, j’attends de l’Etat à travers l’ARS (Agence Régionale de Santé) qu’il se préoccupe du sort de nos anciens, en prenant à bras le corps l’avenir de ces résidents livrés à eux même et, qu’il mette fin à la marchandisation de la Santé. Sans un encadrement fort du secteur, les dérives de tous poils et des histoires similaires à celle-ci ne manqueront pas de se reproduire.   

 

 

 

A lire aussi Paris-Normandie : Rouen : des octogénaires expulsables à la résidence Arc-V

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise SAMSON 11/04/2012 20:29

MERCI pour votre sincérité et votre courage Monsieur MOURET. Je ne comprends pas grand chose à l'immobilier, mais j'ai tout de suite senti la marchandisation de nos aînés. J'étais à l'inauguration
de l'établissement. Je me souviens d'une ruche bourdonnante avec commerciaux bcbg et débauche de petits fours. . Une parente, maintenant décédée y a séjourné 7 années durant. Au début il y avait de
nombreux résidents, puis ARC 5 s'est vidé peu à peu.
C'était d'une tristesse ! Je disais que j'allais au "mouroir doré". Des résidents passaient leur après-midi "figés" devant la télé à voir des films policiers. Aucune sortie, animations
minimales.
On entrait comme dans un moulin ; pas d'accueil des visiteurs ; c'était "l'agence tous risques".
Puis , nouvelle direction et personnel,
accueil chaleureux, surveillance à l'entrée, animations quotidiennes, magnifique fête d'une centenaire. J'ai félicité tout le monde et je me suis dis : "Super, ça repart". Malgré la pub, voilà où
nous en sommes.
J'ai connu plusieurs résidents, et je suis triste et en colère. L'amour de l'argent a effacé l'amour du prochain, mais l'espoir est permis.

fournier 11/04/2012 18:40

Il existe plusieurs moyens de suprimer les vieux :les dérives tarifaire des EHPAD public orchestré par le conseil géneral de la Drome (parti socialiste ...un comble ) en est une .
je vous invite a découvrir sur mon blog la triste réalité d'une situation beaucoup plus subtil que personne ne dénonce §§§

Olivier-Mouret-UMA-Rouen.jpeg 

Bienvenue sur le Blog d'Olivier MOURET, mandataire de Maintenant La Gauche en seine-maritime, Adjoint au maire de Rouen en charge des Personnes âgées, président du groupe socialiste.

 

Contact : oliviermouret@yahoo.fr

 

Archives

http://img.over-blog.com/300x299/4/28/68/98/MLG76.jpg

Wikio - Top des blogs - Politique

http://labs.ebuzzing.fr