Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 03:57

Dans l'actu d'aujourd'hui, chaque jour amène un sujet défouloir, où il est de bon ton de tomber à bras raccourci sur tel ou tel secteur, de dénoncer hausses, baisses ou dérives c'est selon, à vous de cocher la bonne case.

 

Hier, le rapport de la Cour des Comptes sur la sécurité sociale et les dépenses maladie nous a permis d'avoir un florilège particulièrement fourni d'infos, d'intox mais surtout de méconnaissance du secteur.

 

Dès le matin, avant même la publication du rapport, RTL attaque sur le dérapage des transports sanitaires dont les dépenses croissent de 25% par an avec tout le discours habituel: tout part à vau l'eau, on contrôle rien, les profiteurs prospèrent et que fait la police? Alors, certes, la profession d’ambulancier a parfois mauvaise réputation sur la facturation des transports assis ou allongés (tarification de 1 à 20) et sur le nombre de patients transportés ensemble et réglé comme transport unique. Mais rien n'a été dit sur la hausse des prises en charge en ambulatoire afin d’éviter les coûts d'hospitalisation qui nécessite évidemment plus de transports, ni sur le fait que l’augmentation de l’ambulatoire est un objectif porté par l'ensemble des ARS (Agences Régionale de Santé), pas un mot non plus que les disparités de dépenses en transport sur le territoire (de 1 à 3) qui sont plus souvent dues à une offre hospitalière qui se raréfie générant des kilomètres supplémentaires afin d’accéder au service souhaité. Bref ni fait ni a faire.

 

Le soir, toujours sur la radio la plus droitière de France, revirement de situation, le rapport met surtout l'accent sur une prise en charge ambulatoire à la traine des autres pays européens. Alors, on lache les chevaux et c'est reparti pour un tour: L'Etat ne gère rien, l’hôpital est malade et que fait la police? En avant pour une nouvelle charge anti gouvernementale sabre au clair dénoncant au passage les retards en investissement pour permettre l'hospitalisation de jour et le nécessaire developpement du transport sanitaire. Ne rigolez pas.

 

Une petite dernière, les plans d'investissement dit "hopitaux 2012" annoncés par l'ancien gouvernement ne se sont pas souvent  traduits sur le terrain, retardant les travaux nécessaires au dévellopement de l'activité ambulatoire comme au CHU de Rouen dont l'objectif de 46% d'ambulatoire d'ici à 2016 sera difficile à tenir sans les 120 M€ promis par une Roselyne Bachelot encore filloniste à l'epoque.

Ne tirez pas sur l'ambulance

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Olivier-Mouret-UMA-Rouen.jpeg 

Bienvenue sur le Blog d'Olivier MOURET, mandataire de Maintenant La Gauche en seine-maritime, Adjoint au maire de Rouen en charge des Personnes âgées, président du groupe socialiste.

 

Contact : oliviermouret@yahoo.fr

 

Archives

http://img.over-blog.com/300x299/4/28/68/98/MLG76.jpg

Wikio - Top des blogs - Politique

http://labs.ebuzzing.fr